En France, chaque année, au cours de la saison de chauffe d’octobre à mars, plusieurs milliers de personnes sont victimes d’une intoxication au  monoxyde de carbone (CO). Gaz asphyxiant indétectable, invisible, inodore et non irritant.

Il se diffuse très vite dans l’environnement et peut être mortel en moins d’un heure. Maux de têtes, nausées, vomissements, sont les symptômes qui doivent alerter.

Si ces symptômes sont observés chez plusieurs personnes dans une même pièce ou qu’ils disparaissent hors de cette pièce, cela peut être une intoxication au monoxyde de carbone. Dans ce cas, il est nécessaire d’aérer, d’évacuer le lieu et d’appeler les urgences en composant le 15 ou le 112.

La prévention consiste à respecter les règles de sécurité concernant le fonctionnement et l’utilisation des appareils de chauffage à combustion, de production d’eau chaude (chauffe-eau à gaz) et de barbecues dans des endroits clos.

Pour plus de renseignements :

0 Partages
0 Partages